Conseils pour artistes indépendants.
Appelez-nous : 09 63 61 93 64

5 raisons pour lesquelles les plateformes de streaming sont utiles (en plus d'un pressage CD).

Une des questions qui revient souvent est : est-ce utile de diffuser mon album gratuitement sur les plateformes d'écoute type Deezer ou Spotify ? Au moins avec un pressage de CD on peut vendre son disque, alors que la distribution numérique ne rapporte rien, non ? Et les gens ne vont plus acheter mon CD après, non ?

Voici 5 raisons pourquoi les plateformes de streaming ont du bon pour les artistes indépendants (en plus d'un pressage CD).

1. C'est ici que les gens écoutent

Quel que soit votre avis sur la question, c'est maintenant sur ces plateformes que les gens écoutent de la musique. Les services de streaming sont devenus extrêmement populaires auprès du public au point de devenir la première source d'écoute de nouveaux talents. C'est important de s'en rendre compte et d'accepter la situation, autant s'adapter que de nier. Les plateformes de streaming permettent à l'artiste de trouver son public et aux fans de trouver plus facilement de la musique.

2. Une réponse au piratage

Autre réalité : les gens ne veulent plus payer pour de la musique. Ils peuvent la télécharger gratuitement et facilement alors pourquoi payer ? Qu'on soit d'accord ou pas avec cet état d'esprit, une fois de plus, c'est comme ça. Un téléchargement pirate ne rapporte rien à un artiste. Les services d'écoute gratuite ou à abonnements payants offrent une solution au problème et permettent de trouver nouvelle source de revenus. C'est donc plus avantageux pour les artistes qui sont cette fois rémunérés.

3. Distribution plus facile

Alors que les distributeurs physiques (CD) déclinent et ne signent quasiment plus aucun artiste, il n'existe plus beaucoup de solutions pour les artistes de sortir un disque et de le faire savoir. La distribution numérique et la diffusion en streaming apparaissent alors comme un moyen simple et rapide et sortir un album et de toucher son public. Car rappelez-vous que le pire qu'il puisse arriver à un artiste indépendant, c'est bien l'anonymat.

4. Ca ne changera rien à vos ventes de CD

Contrairement à ce qu'on pourrait croire, l'écoute gratuite de vos morceaux n'a pas de conséquences sur la vente de vos CD. Les gens n'achètent pas votre musique, pour ça ils peuvent écouter sur votre site, sur youtube ou même la télécharger illégalement. Ils achètent un produit à votre image ou le souvenir d'un concert. Cela ne doit donc pas être un frein. Pensez aux avantages, pas aux éventuels inconvénients.

5. Cela ne fait que commencer

Selon l'IFPI (International Federation of the Phonographic Industry), les revenus tirés de la musique enregistrée sont passés de 38 milliards de dollars en 1999 à 15 millards de dollars en 2013. Pendant ce temps, les revenus tirés des plateformes de streaming ont augmenté de 53% et ont dépassé pour la première fois le millard de dollars. Quant aux abonnés à ces services (offre d'écoute payante et illimitée), ils ont augmenté de 40% en 2013. La machine est en marche.

Une industrie s'écroule, l'autre décolle. Tenons-en compte.

© Olivier Miljeu